Les Amis de l'Académie de Musique de Mont-sur-Marchienne a.s.b.l. n°4793/66  et 0410300793

proposent

Les Soirées Musicales de Mont-sur-Marchienne

 

Programme du 24 mars 2007

 

Félix MENDELSSOHN (1809 – 1847)

Symphonie n° 10 pour cordes en si mineur

Avant d’écrire ses 5 symphonies pour grand orchestre, Mendelssohn avait composé, dès l’âge de 14 ans, 12 symphonies pour cordes seules : on y trouve déjà l’élégance et la tendresse qui caractériseront les œuvres plus tardives.

 

W.A. MOZART (1756 – 1791)

Concerto n° 27 K. 595 en si bémol majeur (1791)

Allegro ~ Larghetto ~ Allegro

Mozart acheva cet ultime concerto pour piano le 5 janvier 1791 alors qu’il lui restait tout juste onze mois à vivre. Il le jouera lui-même le 4 mars suivant.

Trois ans se sont écoulés depuis le Concerto du Couronnement ; les trois dernières symphonies, le Quintette pour Clarinette et Cosi Fan Tutte ont jalonné une existence minée par les difficultés matérielles.

Avant les derniers chefs d’œuvre (la Flûte Enchantée, le Concerto pour Clarinette et le Requiem), le musicien nous offre un miracle d’ambiguïté, mi-sourire, mi-larmes, dans une sérénité retrouvée qui n’est peut-être que de la résignation.

 

Eliane RODRIGUES

Momentos Musicais n° 15, 14, 11 et 12

Les 15 Momentos Musicais sont des esquisses de caractère entraînant qu’Eliane Rodrigues dédie à des personnes de son entourage immédiat qui sont aussi celles qui en déterminent l’atmosphère musicale.

15. D’outro lado da ponte – de l’autre côté du pont – C’est la rébellion contre l’injustice et la bureaucratie avec un petit air de consolation musicale pour ceux qui payent un prix élevé pour tout cela.

14. Espelho  – le miroir -, introspection musicale d’Eliane, écrite pour la main gauche. Cette pièce semble être faite de rêves, de déceptions mais aussi d’avenir.

11. Carrossel, écrit après un petit tour sur un carrousel à la kermesse locale.

12. Miudinho, danse rapide du nord-est du Brésil.

 

Ludwig van BEETHOVEN (1770 – 1827)

Concerto n° 2 op. 19 en si bémol majeur (1795 – 1801) 

Cadence d’E. Rodrigues

Allegro con brio ~ Adagio ~ Rondo (Molto Allegro)

Composé en 1795, remanié en 1798, ce concerto ne fut complètement terminé qu’en 1801 : le dernier mouvement aurait été composé en une nuit, la veille de la création !

L’Allegro initial expose avec le tutti un thème essentiellement rythmique, alors que le second thème s’avère uniquement mélodique.

Le second mouvement, Adagio, révèle un lyrisme assez intense. Il se termine par un énoncé mélodique délicat, très pur et dénué de tout pathos. Le Rondo et son refrain enjoué réhabilitent, en revanche, une certaine virtuosité.

 

retour à la page Saison 2006- 2007

terug naar de blad Seizoen 2006- 2007